Quelles économies peut-on espérer réaliser avec l’isolation phonique ?

isolation thermique travaux

Autant l’isolation phonique et l’isolation thermique peuvent vous faire faire des économies, autant les nuisances sonores liées à l’environnement du bâti, telles que la proximité du trafic, peuvent entraîner une forte baisse de la valeur de votre bien. Les diverses formes de nuisances sonores constituent les principales sources d’inconfort au sein de l’habitation.

La première règle à observer afin d’optimiser l’isolation phonique et réaliser des économies énergétiques, donc financières, est d’effectuer un diagnostic acoustique. Une bonne analyse du type de bruit à éliminer permet de connaître les caractéristiques d’isolant à privilégier et la technique d’isolation à adopter.

Quels avantages procure l’isolation thermique et phonique de l’habitation ?

En limitant les pertes calorifiques, l’isolation thermique qui va souvent de pair avec l’isolation phonique minimise les besoins en chauffage et donc en énergie. De fait, ces opérations vont réduire la consommation et les factures énergétiques à près de 80 %, en même temps que la pollution. Ce qui n’est pas rien quand on sait que 62% des dépenses globales d’un ménage concernent uniquement le chauffage. L’énergie que vous économisez est celle que vous n’avez pas consommée.

Lorsque l’isolation s’avère efficace tout en étant bien adaptée, on est certain de réduire les déperditions thermiques. Ce qui laisse la possibilité de limiter les besoins énergétiques liés au chauffage et à la climatisation en vue d’avoir le maximum de confort au sein de l’habitation. Si en parallèle, cette dernière a l’avantage de bénéficier d’apports solaires qui sont gratuits, les économies obtenues grâce à l’isolation thermique phonique seront d’autant plus importantes sur l’année.

Pour en savoir plus sur l’isolation des fenêtres, c’est par ici.

Faire des économies avec l’isolation thermo-phonique avec de moindres besoins énergétiques

Dans le cadre d’une rénovation comme d’une construction, isoler son logement reste ainsi un investissement rentable et constitue une certitude d’économiser de l’énergie pour longtemps. Dotée d’une certaine longévité, s’alignant la plupart du temps avec celle du bâti, l’isolation ne demande aucun entretien. Si la maison dispose d’une isolation correcte et qu’elle est idéalement orientée, elle peut tirer parti à la fois de la chaleur et de la lumière naturelles.

Ce qui fait qu’elle aura de moindres besoins énergétiques. Avec les produits et les différentes méthodes d’isolation disponibles, l’isolation thermo acoustique est aujourd’hui possible, quel que soit le projet envisagé. Parmi les travaux de rénovation énergétique ayant de forts enjeux, cette opération promet de belles économies à la clé. Celle-ci renforce l’enveloppe thermique du bâti tout en diminuant les pertes de chaleur.

Que ce soit les murs, les cloisons, la toiture, le plancher, les ouvertures… Toutes les parois de la structure peuvent faire l’objet d’une isolation phonique et thermique. Pour en savoir plus sur l’isolation, nous vous invitons à consulter notre article dédié.

Isolation phonique : la toiture et le plafond parmi les postes à prioriser

Le voisin du dessus que vous auriez aimé être moins bruyant ne veut pas entendre raison pour installer une isolation acoustique de son sol ? Traitez le problème de votre côté en isolant votre plafond. Pour ce faire, installez un faux plafond constitué de plaques de plâtre que vous pouvez fixer sur des suspentes antivibratiles. Garnissez de laine le vide situé entre les deux épaisseurs du plafond. Pour être efficace et permettre des économies d’énergie notables, l’isolation doit s’effectuer de manière globale.

Aussi, l’isolation du plafond donnera seulement des résultats pour les bruits aériens tels que les conversations, la musique ou la télé trop forte. Isoler le plafond ne protège aucunement des bruits de choc tels que les bruits d’équipement ou de talons… Un autre des points faibles de ce type d’isolation est qu’il réduit l’espace sous le plafond. En vue d’avoir les solutions correctives s’adaptant particulièrement à votre situation, ayez le réflexe de confier ces travaux à un acousticien. Il saura vous apporter ses conseils avisés et évaluera en amont du chantier l’origine des nuisances sonores à travers un diagnostic.

Notez que l’isolation des combles peut aussi se faire au niveau acoustique. Pour en savoir plus, c’est par ici.